Production d’hydrogène vert sur le site de Chertal : ma question au ministre Henry

Avec mon collègue Mauro LENZINI, nous sommes très attentifs à la reconversion des friches industrielles du groupe ArcelorMittal et en particulier sur le territoire des communes de Marchin et d’Oupeye.

La presse a évoqué, ce 26 mai, l’hypothèse de l’implantation sur le site de Chertal (région liégeoise) d’une entreprise dont le projet serait la production de biokérosène à partir de biomasse.

Sachant que ce site fait régulièrement l’objet d’intentions de création d’un pôle dédié aux énergies vertes (éolien, hydrogène… mais plus vraisemblablement biokérosène aujourd’hui), j’ai interrogé le Ministre du Climat, de l’Énergie et de la Mobilité afin de savoir s’il avait connaissance de ce projet, s’il était en mesure d’en dire davantage sur le processus industriel qui pourrait s’y développer et si cette technologie pourrait s’inscrire dans la dynamique de transition énergétique qu’il défend avec le Gouvernement wallon.

Dans sa réponse, le Ministre HENRY a confirmé que des projets étaient effectivement régulièrement évoqués, rappelant que la matière concernait tout autant le Ministre BORSUS (notamment pour le volet “recherche”) mais qu’à l’heure actuelle, aucun projet définitif n’était arrêté. En l’absence d’éléments réellement concrets, je me suis engagé à suivre ce dossier de près, avec mon collègue Mauro LENZINI, en rappelant à mon tour au Ministre HENRY qu’outre lui-même et le Ministre BORSUS, le Ministre Jean-Luc CRUCKE était également concerné, puisque l’article de presse à la base de mon intervention évoquait clairement la problématique de l’approvisionnement en kérosène de Liège Airport.

Découvrez ici l’intégralité de la séance plénière du 26 mai (la question évoquée ci-dessus est à 4:40:15) :

(© Photo sous copyright)

Partagez cet article :

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print
Share on email
Scroll to Top