“Mobipôles” dans les communes wallonnes : ma question au ministre Henry

Dans le cadre du plan de relance, 60 millions d’€ sont consacrés à la mise en place de Mobipôles dans les communes wallonnes. Le concept consiste à développer un lieu – existant ou à créer – l’interconnexion des différents modes de déplacement au niveau communal. L’objectif climatique poursuivi est de réduire d’un tiers la part de la voiture individuelle dans les déplacements d’ici 2030. Le Ministre Henry, en charge du Climat, de l’Énergie et de la Mobilité a évoqué dans la presse (“L’Avenir” du 7 juin) les gares, endroits de passage aux flux importants, mais aussi le milieu rural, qui est visé également par l’appel à projet et je m’en réjouis. Le Ministre a annoncé dans cet article au moins un Mobipôle par commune à l’horizon 2030, mais sans préciser sur le découpage du territoire pertinent pour traiter le déploiement d’infrastructures répondant aux enjeux de mobilité.

Avant de lancer l’appel à projet visant le niveau communal, ne serait-il pas judicieux de prendre en compte les dynamiques déjà existantes ? Par exemple : les schémas de développement territoriaux, les plans de mobilité communaux voire intercommunaux ? Ou les dynamiques de développement rural telles que les GAL et les Provinces qui travaillent déjà sur ces sujets de mobilité multimodale ? J’ai ainsi demandé au Ministre d’activer ce que j’appelle l’intelligence territoriale, c’est-à-dire la mobilisation des acteurs des territoires au-delà du niveau communal.

C’est dans ce cadre que j’ai interrogé le Ministre du Climat, de l’Énergie et de la Mobilité lors de la séance plénière du Parlement wallon ce 9 juin.

Dans sa réponse, le Ministre HENRY a montré son intérêt sur ma suggestion d’approche intercommunale en déclarant qu’il allait réfléchir à la meilleure façon de l’intégrer, tout en rappelant que les appels à projets s’adressaient généralement aux communes. Vu que l‘objectif n’est ni d’avoir une concurrence entre communes ni une logique qui s’arrêterait aux frontières de la commun, ce sont bien les endroits les plus pertinents qui seront choisis.

Ma suggestion de concertation supracommunale sera en tout cas certainement prise en compte, ce dont je me réjouis. J’ai donc assuré le Ministre de ma disponibilité pour discuter de cette approche en détail, y compris sur le terrain.

Découvrez ici l’intégralité de la séance plénière du 9 juin (la question évoquée ci-dessus est à 0:54:13) :

Partagez cet article :

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on print
Share on email
Scroll to Top